Ce n'est pas parce que je ne dis rien...

Publié le par Nicolas M.

... que j'oublie la centaine de personnes qui me fait la gentillesse de passer chaque jour sur ces pages.
J'avais, vous l'avez remarqué, mis un peu de côté mes activités Carnets de Rhum. Pas par envie, mais par nécessité.
Pour ne rien vous cacher, professionnellement parlant, la vie est assez dense en ce moment. Des départs matinaux, des retours tardifs, et l'envie, en rentrant le soir, de prendre un livre ou un stylo plutôt que d'appuyer sur le bouton Power.
Alors oui, tout va bien malgré le silence. La vie est seulement un peu différente, un peu pressée, un peu tendue, et c'est fou comme la pression du travail s'accorde mal avec la douceur de l'île.

Trois mois, donc, que c'est intense: j'ai du mal à croire qu'il se soit passé autant de temps depuis la dernière note...
A peine eu le temps de remettre de l'ordre dans le design (toujours plus joli sous Mozilla Firefox).

En tout cas, dès que j'appuie sur la pédale de frein, je viens vous revoir.

Et quelque chose me dit que ça ne va pas tarder. A bientôt!

Publié dans L'ego du blog

Commenter cet article

graziella 14/03/2009 18:12

du courage...

Nicolas M. 15/03/2009 10:36


Merci!


Fanfan B 12/03/2009 21:48

Ta plume me manquait et je me demandais où tu étais passé... Ménage toi un peu quand même. A très bientôt j'espère.

Nicolas M. 13/03/2009 12:54


Oui, je me ménage, maintenant qu'on est en week-end!
A très bientôt!


L'allumée illuminée 12/03/2009 20:49

Juste quelques mots ponctués de suspension : bon courage... et prudence : pression et tension (gare au surmenage) font parfois perdre un peu de son Etre, ce qui serait fort dommage, n'est-ce pas ... :-) Bisous mélés de métropole

Nicolas M. 12/03/2009 21:38


Oh, oui, ce serait dommage... ;-)

Merci d'être passé!