Recyclage Réunion

Publié le par Nicolas M.

400.000 tonnes de déchets sont produits chaque année à la Réunion. 15.000 tonnes sont aujourd'hui recyclées (contre 1.500 en 2001, soit une nette progression), dont 4000 tonnes de verre. Le département veut encore encourager ces efforts, en diffusant, depuis le 6 novembre, une campagne intitulée "Quand je trie, je donne une nouvelle vie à mes déchets".
Pour info, une telle quantité de verre (4000 tonnes) permet, selon le WWF, de réduire la production de verre et d'économiser ainsi 3000 tonnes de sables, 460 tonnes de charbon et de pétrole, 115 tonnes de gaz et l'équivalent d'un siècle de consommation en eau courante d'un habitant.

Autant dire que ça vaut le coup de faire l'effort de trier...

Publié dans Carnets verts

Commenter cet article

Annickos 18/04/2007 17:50

En ce qui concerne les déchets, vous avez un incinérateur  naturel  et gigantesque au sud de l'ile....Oups, aurais-je parlé trop vite.?

Nicolas M. 19/04/2007 12:40

Il y a déjà assez de déchets dans les ravines pour ne pas songer les mettre à proximité du volcan...

La Fée Cologie 14/12/2006 19:00

Pour encourager les citoyens à poursuivre leurs efforts quant au tri des déchets, et notemment celui du verre, les municipalités pourraient multiplier le nombre de containers ( un à ma connaissance à Saint-Pierre)...

Nicolas M. 14/12/2006 21:04

En effet, à Saint-Pierre, les bennes à verre ne courent pas les rues !Il y a en un autour de chez moi, mais trop loin pour penser y aller à pieds... Donc, on fait chauffer la Fiesta...

Yannick 04/12/2006 08:40

J'ai bien aimé les publicités presse/radio en faveur du tri sélectif, ça encourage ce geste citoyen. Quand je pense que certaines grandes villes françaises ne sont même pas dotés d'un système de tri, je trouve ça scandaleux !

Nicolas M. 04/12/2006 20:53

Oui, dieu merci (enfin, dieu...), les villes qui ne font pas le tri sont de plus en plus rares.On pourrait cependant regretter la relative discrétion des déchetteries et des bennes, assez peu nombreuses finalement. A Saint-Pierre, il est par exemple difficile de trouver une benne à verre à moins d'un kilomètre de chez soi. Il faut donc avoir la foi pour faire l'effort de prendre la voiture et trouver un lieu de tri.Mais c'est sur la bonne voie, et c'est tant mieux !