Occasion...

Publié le par Nicolas M.

Aujourd'hui, je suis ravi. Oh, il ne s'est rien passé de fondamental dans ma petite existence, mais j'ai enfin trouvé... Lire la suite...

...des bouquins à un prix abordable!!! Ils sont d'occasion, certes, mais en bon état, et moins chers que ceux qu'on trouve ailleurs (quand on les trouve). Et dans le même temps, Olivier et Jérôme m'apprennent qu'un petit Bartelt va fleurir sous peu dans ma boîte aux lettres (merci les mecs pour ce gentil cadeau!)
Ici, taxes et importation obligent, les livres sont en effet hors de prix. En moyenne, il faut compter deux euros de plus pour un poche, parfois cinq pour un grand format. Donc, le passage à la caisse est vite douloureux...
Ce ne fut pas le cas aujourd'hui, et je contemple avec une certaine satisfaction mes petits Fallet, Coe, Chase, Hornby et Djian... Miam, miam...

Publié dans Carnets littéraires

Commenter cet article

la nymphette 30/10/2007 11:40

pê faudrait-il faire pression sur les autorités locales pour que toutes les subventions européennes permettent d'avoir des livres moins chers. Cela dit, les bibliothèques sont assez développées!

Nicolas M. 31/10/2007 15:44

J'ai cru comprendre que les "autorités locales" font, à peu de choses près, ce qu'elles veulent... ;-)

Morena 05/10/2006 23:27

Je serais malheureuse pour cette seule raison, sur ton île d'adoption... Moi qui ai acheté 12 bouquins dans une braderie samedi et 10 dans une bouquinerie le lundi suivant...En tous cas, Fallet, Coe, Hornby... que du bon, tu vas te régaler ! ;-))

Nicolas M. 06/10/2006 15:56


Merci pour ton commentaire, Morena. Je ne doute pas que la lumière réunionnaise pourrait séduire assez ton oeil photographique pour que tu fasses l'impasse sur la difficulté de trouver des livres pas trop chers...Sinon, je m'en étonne encore, mais à chaque que je viens sur ton blog, je suis toujours autant émerveillé par tes photos... Bravo.

Yannick 04/10/2006 11:33

Où donc peut-on trouver ces livres d'occasion ? Le tuyau m'intéresse.

Nicolas M. 04/10/2006 12:30

Salut Yannick ! A vrai dire, ça été un coup de chance chez un libraire à Saint-Pierre : il avait quelques cartons et des piles de bouquins dont il voulait se débarrasser. Beaucoup d'Arlequins et d'autres trucs du genre, mais aussi quelques petites perles. Bon, je recherche le nom du libraire et te laisse, si je le retrouve (je débarque tout juste à Saint-Pierre, j'ai tendance à confondre les rues, et pour couronner le tout, j'ai un sens de l'orientation assez pitoyable...), un message sur ton blog (dont je salue au passage, une fois encore, la qualité). Bien à toi.