Lecture... vitale !

Publié le par Nicolas M.

Saint-Pierre est une ville agréable. L'île est magnifique. C'est posé, n'y revenons pas.
Seulement, niveau culture, force est de constater que l'offre proposée est assez mince. Même si j'ai eu l'occasion d'aller au Bato Fou, une salle de concert très sympa dans les hauts de Saint-Pierre, je me suis dit que, si je voulais voir autre chose que des films américains d'actions ou des longs-métrages Bollywood, et ne pas non plus me ruiner dans l'achat de livres (il faudrait que je vous reparle de ça à l'occasion, d'ailleurs), le meilleur moyen était de s'inscrire à la Médiathèque de Saint-Pierre, assez riche en documents, paraît-il. Lire la suite...

 

Consciencieux, je me suis procuré la liste des documents à fournir pour l'inscription. D'un oeil rapide, je la survole : a priori, rien que du commun (pièce d'identité, justificatif de domicile, enveloppe affranchie pour l'envoi de la carte, photo). Mais soudain, mon oeil bute sur deux détails. Le justificatif de domicile doit être nominatif. Autrement dit, les colocataires qui n'ont aucune facture à leur nom doivent oublier d'avoir envie de lire. Mais le plus surprenant, c'est l'avant-dernière ligne : carte de sécurité sociale. Je m'attendais à tout sauf à ça... Si tu veux lire, fais briller ta carte vitale! Etonnant. Quand je m'en suis ému auprès de la bibliothécaire, celle-ci m'a répondu que c'était le Trésor Public qui demandait ce document. « Pour retrouver les gens qui quitteraient le département ».

Mais ma surprise ne s'est pas arrêtée là. Les mineurs doivent fournir une autorisation écrite des parents et un certificat de scolarité. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je me dis qu'un môme de douze ans qui veut emprunter une BD par semaine a intérêt à être sacrément motivé. Car avant de pouvoir le faire, il devra collecter pas moins de sept documents administratifs... Le slogan de la médiathèque, c'est « la lecture c'est près de chez vous ». Près de chez nous, sans doute. Mais, définitivement, pas accessible à tous.

Publié dans Carnets littéraires

Commenter cet article

Anne 19/09/2006 23:06

Ils demandent moins de papiers aux gosses dans les bib's de métropole ???

Nicolas M. 20/09/2006 23:22

Je n'oppose pas la Réunion et la métropole. Cependant, pour prendre l'exemple de Reims, un enfant qui doit s'inscrire n'a besoin que de trois papiers: une pièce d'identité, un justificatif de domicile et une autorisation parentale.

JérÎme 19/09/2006 01:34

Symbolique le liseret destiné à cacher ta tête

Nicolas M. 19/09/2006 13:15

Soit... Mais symbolique de quoi?