Mayotte (3)

Publié le par Nicolas M.


Je suis à Mayotte depuis bientôt une semaine. Enthousiasmé par le voyage, voulant, tel le Michel S. de Jules Verne, "regarder de tous mes yeux", et bloqué par une connexion à 47kB, je ne pensais pas vous en donner, en direct, quelques nouvelles (et une photo).
Mais le hasard fait que je peux venir ici ce soir. Alors que dire? Eh bien que je ne m'attendais pas à ça, à un paysage aussi beau et aussi sauvage. Que je ne m'attendais pas à une terre française si éloignée des codes et des coutumes hexagonaux, qu'ici, les saveurs de l'Afrique sont bien réelles et que, du même coup, le dépaysement est total.
Autre langue, autre temps.
Beaucoup de calme, des panoramas à couper le souffle, des poissons et des tortues marines dans un lagon exceptionnel (certains disent que c'est le plus beau du monde)  que l'homme n'a pas encore trop foulé de ses pas irrespectueux. Une société de consommation inexistante (un supermarché dans toute l'île), des mahorais qui portent le tchombo (sabre) comme les basques portent le bérêt, les sourires derrière le salouva (voile), les corps fourbus des bacocos dans les champs de manioc et les roussettes, enfin, ces chauves-souris diurnes, fructivores et géantes qui, le soir, font des piqués dans l'eau, sans nul doute pour se rafraichir.
Parce que oui, la chaleur est intenable, le moustique vorace et la tension palpable...
(à suivre)

Publié dans Carnets de promenades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

franckie 18/10/2008 00:22

eh ben mon nicoharassé par le travail lire ta plume voyageuse et découvrir l'autre bout du monde par ta lorgnette photographique c'est toujours un réelle déliceprofite bien !!!!bises Franckie

Nicolas M. 18/10/2008 18:24


Merci mon Franckie. Je te raconterai à mon retour.
Je compte sur toi pour faire patienter D. car je n'ai pas eu le temps de lui envoyer par la Poste ce que tu sais pour TPLP. Bises!


Morena 17/10/2008 23:51

Veinard...

Nicolas M. 18/10/2008 18:23


Et veinard d'avoir une lectrice si fidèle...
Merci Morena!