Le Chik sans fric, c'est chic...

Publié le par Nicolas M.

Notre cher Galouzeau de Villepin gérerait-il aussi bien l’épidémie de Chikungunya que les revendications qui suivent son obstination à vouloir maintenir le CPE ? Oui, si l’on en croit le Canard enchaîné et une note du professeur Didier Houssin, directeur général de la Santé, adressé au ministère tenu par Xavier Bertrand.

En effet, Houssin affirme que les 4200 doses de Moustifluid jeune enfant livrée le jour de la visite de De Villepin sur l’île de la Réunion ont fini… à la poubelle ! Tout simplement parce que ce répulsif ne faisait pas partie de ceux recommandés par les autorités sanitaires.

Le plus drôle, dans tout ça, c’est sans doute la phrase d’une sommité médicale en poste au ministère de la Santé, rapportée par le Canard : « Cette note témoigne du bordel et de la précipitation dans la gestion de la crise ».

Gestion de crise, qui n’a commencé, rappelons-le, que fin décembre, alors que Gilles Brücker, directeur de l’Institut de veille sanitaire, rendait compte de la grande ampleur de la maladie dès le mois d’octobre…

Tiens, ça me rappellerait presque la canicule, tout ça…

D'où la question qui me taraude: Jean-François Mattéi / Xavier Bertrand : même combat ?

Publié dans Carnets Chik

Commenter cet article

ZB 26/03/2006 00:50

Le Chik sans fric, c'est chic: Y'a comme un écho... La prochaine fois, la leçon ce sera sur l'interrogation?

Nicolas M. 14/05/2006 22:03

Oui, évidemment, allusion à la chanson bien connue Le Fric, c'est chic, interprétée par les Rita Mitsouko et Doc Gynéco...
Et pour le prochain cours, je ne sais pas. A l'envie!...