Scolopendre

Publié le par Nicolas M.

scolopendreblog.gif
Je n’ai jamais parlé de cet animal dans ces pages. Pour la simple et bonne raison que, s’il existe à la Réunion, je ne l’avais jusqu’alors jamais croisé. Il a fallu attendre l’île Maurice, dans un hôtel. Un soir, sous la douche…. Vilaine impression en voyant cette sorte de chenille poilue, rampant en zigzag, et frôlant mes orteils.
Disons-le sans ambages : la scolopendre est une vermine : extrêmement venimeuse (il parait que lorsqu’on se fait piquer, on s’en souvient à vie), elle résiste en plus de façon remarquable aux coups de chaussures.

Le lendemain, quand j’en parlai à une femme de ménage passant par là, elle rit d’abord, pensant que j’évoquais un « cancrelat » (les fameuses blattes volantes dont je vous ai sans doute déjà parlé ici – sinon, je le ferai). Mais quand je lui dis que je ne parlais pas des blattes mais bel et bien des scolopendres, elle ouvrit grand les yeux et pâlit, regardant affolé autour d’elle…

A partir de ce jour-là, mes tongs ne me quittèrent plus sous la douche….

Publié dans Carnets d'animaux

Commenter cet article

seriat 26/07/2009 04:19

juste pour dire"scolopendre" genre féminin, donc une scolopendre.
j'ai longtemps fait la même erreur.
bravo pour l'originalité du site.

Nicolas M. 09/09/2009 15:40


Merci pour cette info orthographique! Bien cordialement.


Annie 02/12/2007 07:06

Salut Nicolas, moi aussi ça fait un bail que je ne suis pas passée par ici ! Ah le cent pattes, moi j'en ai vu tout de suite en arrivant à la Réunion. Ma case était à proximlté d'un champs de canne. J'imagine que ça fait des tas de cachettes pour la vermine. Ils avaient la manie de s'inviter dans le bac à douche. Mes matinées commençaient donc parfois à les occir avant de pouvoir baigner.On m'avait prévenu que c'est ce qui fait le plus mal. Mais je crois que ce qui m'a fait le plus peur, car je n'en avais jamais vu avant, c'est les super-méga cafards d'ici, qui volent en plus (Métro au téléphone : "mais t'es sur que c'est des cafards ?").Sinon, j'ai eu une rencontre douloureuse avec un scorpion qui était venu me chercher jusque dans mon lit. 15 jours après, je faissais traiter la maison.  C'est pas très écolo, mais bon, le scorpion dans le lit, c'est vraiment pas cool :-(

Nicolas M. 02/12/2007 08:43

Il faut venir plus souvent, Annie...  ;-)Ce que vous me racontez là me fait dire que j'ai beaucoup de chance, puisque je n'ai encore jamais croisé de Scorpion (il faut dire qu'habitant en ville, ça doit limiter les riques de rencontre...)

Marvin 19/11/2007 23:28

Bon allez, rigole mon Nico ! C'était une blague de mauvais goût simplement... :)

Nicolas M. 02/12/2007 08:41

Oui, mon Marvin, pas de soucis, ça m'a fait sourire (et tu sais comme moi ce dont le camarade Mathieu est capable...)

La Veilleuse 16/11/2007 00:13

Ah ben tiens, quelle coincidence. Je parle de ma rencontre forcée avec un scolopendre dans mon dernier billet. Et oui, ça chauffe une morsure de "cent pieds"!!!!

Nicolas M. 16/11/2007 12:17

Eh bien je viens de lire ta prose. A cet endroit-là, j'imagine la douleur...

Lor 15/11/2007 23:35

Ca faisait un moment que je n'était pas passé ici! Je suis contente d'avoir un peu de tes nouvelles! La prochaine fois que tu reviens dans le coin, passes en Alsace on sera content de te voir! Biz

Nicolas M. 16/11/2007 12:25

Eh bien n'hésite pas à repasser!Et je viendrai en Alsace, promis, mais pas avant plusieurs mois. Bises.