Kalle Vs Halloween

Publié le par Nicolas M.

L’Île de la Réunion, contrairement à de nombreux autres départements, ne dispose toujours pas d’un Observatoire des Prix et des Revenus (OPR). En attendant, Jean-Hugues Ratenon (d’Agir pou nout tout) et René Junker (ancien directeur de la répression des fraudes) viennent de rendre public un rapport accablant sur les prix pratiqués dans les supermarchés réunionnais. Ainsi, d’après les chiffres repris par le Journal de l'Ile de la Réunion, les produits serait 54.02% plus chers dans un Carrefour-Réunion que dans un Carrefour-Métropole. Chez Champion, la différence serait même de 61.45%. Ce qui ne signifie pas pour autant que les produits peï sont moins chers, loin de là…

 

Heureusement, pour faire passer tout ça, comme disait César, du vin et des jeux suffisent. Ca tombe bien, Halloween arrive. C’est commercial, mais beaucoup, même à des milliers de kilomètres du monde anglo-saxon, semble l’oublier. Heureusement, grand-mère Kalle, qui se dévoile ici et , fait de la résistance.

 

Pour quelques temps encore, les traditions demeurent…



Publié dans Carnets de société

Commenter cet article

Yannick [R�union] 05/11/2007 17:16

C'est vrai que les prix des aliments à la Réunion sont chers et c'est assez flagrant quand on passe à la caisse des supermarchés locaux. Et cette situation ne s'est pas améliorée avec l'arrivée de l'euro et la stagnation des salaires.Seulement, je pense qu'il faut aussi remettre tout ça dans le contexte, à savoir que les produits alimentaires sont chers à cause de plusieurs facteurs : le fret (forcément à 10 000 kms de la France, ça n'aide pas), l'octroi de mer et la TVA (8,5% au lieu de 19,6% mais ça ne compense rien du tout en fin de compte). Toutes ces taxes cumulées font que les produits sont 50% voire 100% plus chers à la Réunion.Mr Caillé, invité spécial de Freedom hier, expliquait par exemple qu'un Gervais de Danone (donc produit fortement périssable) acheté 1 euro en France coûtait 2 euros en fret avion pour le faire venir à la Réunion. Si on rajoute à ça, l'octroi de mer, la TVA et la marge que les distributeurs espèrent se faire sur ce produit, on arrive facilement à des prix exorbitants.Quelque part, il faudrait pouvoir agir sur le prix du transport aérien ou bateau, sinon on continuera de payer au prix fort notre insularité !!

03/11/2007 16:18

Que dire de plus?  Sachons d'abord conserver nos traditions plutôt que d'en importer d'autres et réservons la citrouille aux potages!!!Bisous

magali 01/11/2007 10:03

Je n'aurais pas mieux dit. Résistons aux citrouilles!!! :-)

Nicolas M. 02/11/2007 11:29

Ou faisons-en des soupes...

Un Monde Ailleurs 01/11/2007 07:13

Je ne suis pas surprise de ces prix pratiqués sur La Réunion, parce que ce n'est pas nouveau. Mais c'est très dommageable pour les Réunionnais et des lois devraient être mises en vigueur au plus vite pour sauver l'économie locale.En ce qui concerne Halloween, c'est une "fête" commerciale qui me tape sur les nerfs : l'obligation de s'amuser tous ensemble sur fond de sorcières, squelettes et monstres avec pour mot d'ordre que tout est permis et surtout le pire (dans les comportements), et tout cela importé direct d'un pays dont les traditions ne nous concernent pas. Je trouve carrément puéril de céder aux appels des restaus et magasins qui profitent de ce mouvement. Alors merci d'avoir eu le bon sens de rappeler les traditions réunionnaises bien de chez "nous".:-) 

Nicolas M. 02/11/2007 11:28

Nous sommes d'accord. Même si je ne dirais pas "sauver l'économie locale", qui se porte plutôt bien, mais plutôt "sauver les plus modestes". Qui, avec ces prix, tirent sacrément la langue...